SCP DESBOS BAROU, avocat à Lyon
74 rue de Bonnel, 69003 Lyon
Indisponible aujourd'hui
 
SCP DESBOS BAROU, avocat à Lyon
 
Indisponible aujourd'hui
 
 
74 rue de Bonnel, 69003 Lyon
SCP DESBOS BAROU
Cabinet d'avocats à Lyon

Responsabilité du créancier en cas de retrait d’un concours financier à un débiteur faisant l’objet d’une procédure collective : Cass. Com. 23 septembre 2020 n° 18-23.221 et 19-12.542


Il est prévu à l’article L. 650-1 du Code de commerce que :

 

« Lorsqu'une procédure de sauvegarde, de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire est ouverte, les créanciers ne peuvent être tenus pour responsables des préjudices subis du fait des concours consentis, sauf les cas de fraude, d'immixtion caractérisée dans la gestion du débiteur ou si les garanties prises en contrepartie de ces concours sont disproportionnées à ceux-ci.

 

Pour le cas où la responsabilité d'un créancier est reconnue, les garanties prises en contrepartie de ses concours peuvent être annulées ou réduites par le juge ».

 

Le Code de commerce instaure donc une responsabilité spéciale des créanciers en matière de procédure collective.

 

Lorsque ledit texte est applicable toute action en responsabilité engagée sur un autre fondement devra être jugée irrecevable.

 

Par ailleurs, il importe peu que le créancier ait déclaré sa créance au passif.

 

Sur le fond, le créancier devra avoir commis une faute dans l’octroi du concours pour voir sa responsabilité engagée.

 

En revanche, la Chambre commerciale de la Cour de cassation a jugé par deux arrêts du 23 septembre 2020 (n° 18-23.221 et 19-12.542) que la responsabilité du prêteur n’était pas engagée en cas de retrait d’un soutien financier.

 

Dans cette hypothèse, il appartiendra donc au débiteur, s’il le souhaite, de fonder son action en responsabilité sur le droit commun de la responsabilité contractuelle et/ou le droit spécial de la dénonciation des crédits (rupture abusive des crédits).


Articles similaires

Derniers articles

Est-il possible de soulever le caractère abusif du taux contractuel dans les contrats de prêts en devise CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE SAVOIE (2008 et 2020) ? (Cour d’appel de LYON, 31 Janvier 2024, 1er chambre A, RG 20/7057)

Comment mettre un terme à un contrat de location financière en cas d'inexécution du contrat de maintenance (photocopieur, matériel...) ?

Loi sur le partage de la valeur : les principales dispositions

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.