SCP DESBOS BAROU, avocat à Lyon
74 rue de Bonnel, 69003 Lyon
04 78 79 25 00
Disponible de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
 
SCP DESBOS BAROU, avocat à Lyon
 
Disponible de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
 
04 78 79 25 00
 
74 rue de Bonnel, 69003 Lyon
SCP DESBOS BAROU
Cabinet d'avocats à Lyon

Votre entreprise est victime d’une escroquerie informatique au président ou faux ordre de virement : que faire ?

Droit Pénal

Actuellement il y a un nombre très important d’entreprises victimes d’escroqueries. Toutes les entreprises peuvent être soumises à ce risque : TPE, PME, sociétés cotés… Personne n’y échappe.

Ces escroqueries peuvent être classées en deux grandes catégories :


-    La fraude au président : les escrocs arrivent dans ce cas à convaincre le collaborateur d’une entreprise d’effectuer un virement à un tiers en lien avec l’activité de la société. Souvent ils précisent qu’il s’agit d’une opération très importante, qui doit rester confidentielle, et que cela ne doit jamais être évoqué oralement

 

-    L’escroquerie au changement de RIB : cela consiste pour les fraudeurs à envoyer un mail à un salarié du service comptabilité ou trésorerie de l’entreprise en se faisant passer pour un fournisseur, et de lui demander de diriger ses versements vers un autre compte bancaire appartenant aux escrocs

 

Cela parait simple et facilement détectable mais c’est loin d’être le cas. En effet, souvent situés à l’étranger, les escrocs collectent en amont un maximum de renseignements sur l’entreprise. Ils arrivent quelquefois à pénétrer dans le système informatique de la victime.

 

Les escrocs maquillent ainsi leur intervention, par leur connaissance de l’entreprise, et l’opération est lancée sur les personnes habilitées à effectuer des virements.


L’absence physique des personnes durant le confinement, ou en raison du télétravail, a accru ce risque.
En cas d’attaque nous intervenons et mettons en place une procédure d’urgence, afin de guider pas à pas les dirigeants dans cette phase extrêmement stressante.


Il est en effet nécessaire d’être extrêmement réactif et de :


-    Porter plainte 


-    Contacter immédiatement sa Banque et suivre le processus de rapatriement des fonds


-    Gérer la relation avec l’assurance


-    Gérer parfois la relation avec le client qui aurait dû bénéficier du virement


Par ailleurs en amont il peut être intéressant de sensibiliser et former ses salariés à ce risque, afin d’éviter des situations pouvant se révéler hautement préjudiciable pour l’entreprise.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.